Pourquoi l’insistance d’Apple à assurer la précision des applis de santé est une étape majeure

Cet article sur l’insistance d’Apple à assurer la précision des applis de santé a d’abord été publiée par The Huffington Post.
Il devient de plus en plus facile de créer une appli de fitness et de suivi de santé ces jours-ci. Ne vous méprenez pas. Aujourd’hui, une expérience mobile géniale est un exploit. En effet, les utilisateurs mobiles ont surpassé ceux des ordinateurs de bureau dans le monde entier. Mais la barrière à l’entrée pour les applications mobiles est devenue de plus en plus faible au cours des années passées. Aujourd’hui, nous sommes arrivés à avoir un App Store qui déborde d’applis de santé (plus de 165 000). Mais la question demeure. Combien de ces applications sont-elles réellement légitimes ?

apple santé

 

Maintenant, je serai le premier à admettre que Pokémon Go et ses nombreuses alternatives ne proposent pas grand chose en termes d’exactitude ou de légitimité. Du moment qu’elles marchent et qu’elles divertissent, les utilisateurs sont heureux. Mais pensez aux applis dans l’espace santé. Traqueurs de remise en forme, moniteurs de bien-être, applications de diagnostic médical… Si les règlements pour les applications de jeu sont les mêmes que ceux pour les applications de santé, il y a alors de gros enjeux. 

La pression sur les applications de santé pour produire des applications qui fonctionnent réellement

Heureusement, dans un effort pour éviter cette éventualité, Apple a mis à jour les lignes directrices de l’App Store (Review Guidelines). Les applications de santé subissent beaucoup plus de pression pour produire des applications qui fonctionnent réellement. Maintenant, les applications ont le potentiel de causer des dommages physiques. Elles fournissent des données inexactes ou des informations qui pourraient mal diagnostiquer les utilisateurs. Elles feront alors l’objet d’un contrôle beaucoup plus strict. Pour de nombreux fabricants de soi-disant objets portables de santé ou de remise en forme, cela pourrait être une mauvaise nouvelle. Mais pour les consommateurs du monde entier, les efforts d’Apple pour une plus grande précision des applications de santé constituent un grand pas dans la bonne direction. Ce n’est que la première d’une série d’étapes nécessaires pour rendre les technologies de la santé plus précises et pour qu’elles apportent une valeur ajoutée à nos vies.

Une responsabilisation croissante

Il est difficile de connaître l’impulsion derrière le revirement récent d’Apple. Mais quelque chose me dit que ça venait depuis longtemps. Au bout du compte, de mauvaises données signifient de mauvais résultats. Et les données que beaucoup d’applications de santé mesurent et analysent ne sont tout simplement pas précises. Toute entreprise peut engager une équipe scientifique pour valider et vérifier la recherche. Mais il faut un engagement réel envers l’honnêteté et à la précision plutôt que de simplement vouloir offrir de nouvelles technologies intéressantes.

À titre d’exemple. Un certain nombre de sociétés de technologies portables populaires (et leurs applications associées) ont récemment essuyé des critiques à cause de mesures erronées et de données inexactes. Un groupe d’utilisateurs d’un produit poursuit en réalité l’entreprise après que son appareil n’a pas réussi à fournir des relevés de fréquence cardiaque précis. Cela pose de sérieux risques pour la santé des personnes utilisant la technologie pour la maintenance de leur santé, ce pour quoi elle est conçue. De plus, selon une étude réalisée par Ericsson, un quart des nouveaux utilisateurs de smartwatch et de portables ont déclaré que leurs appareils ne répondaient pas à leurs attentes. De plus, environ 10 % de ces utilisateurs ont déjà abandonné leurs appareils, un tiers d’entre eux seulement deux semaines après l’achat.

Pourquoi les données sont-elles inexactes?

La raison derrière une grande partie de ces données inexactes? Tout se résume à la façon dont la santé est mesurée. Souvent, la qualité du sommeil ou de la fréquence cardiaque est mesurée à l’aide de capteurs au poignet. Elle est ensuite transmise via une application via un petit processeur informatique. Mais une grande partie du temps, ces capteurs ne sont pas de qualité suffisante. Ou alors ils ne sont pas situés dans le bon endroit pour recueillir des données précises. Prenez par exemple les traqueurs de sommeil. Portés au poignet, les capteurs mesurent l’accélération, la durée, l’intensité, la fréquence et les schémas associés au mouvement et à la fréquence cardiaque. Mais le moyen le plus efficace de mesurer le sommeil est d’utiliser les données EEG (ondes cérébrales). Il est préférable de lire à partir d’un appareil porté directement sur la tête.

À partir de là, le transfert des données vers une application et leur assemblage nécessitent une puissance de traitement considérable. Ce n’est pas toujours présent dans les applications de santé sur le marché aujourd’hui. À mesure que la technologie continue de progresser, les normes en vigueur augmentent. Ces normes concernent la manière dont les données sont mesurées et intégrées dans le profil de santé général des consommateurs. Et de meilleurs capteurs, des processeurs plus puissants et une meilleure analyse des données deviendront un standard. Les consommateurs non seulement les demanderont mais les exigeront.

Le Future des Applications de Santé

L’ensemble actuel des applications de l’App Store n’apporte pas de valeur aux consommateurs actuels. Ce manque de responsabilité est en cause. Des données inexactes engendrent une paresse générale dans l’industrie qui ne survivra tout simplement pas dans le futur. Au lieu de cela, les applications de santé de demain doivent devenir des dispositifs actifs. Il ne s’agit pas seulement de suivre et d’analyser. Il s’agit également d’aider les individus à prendre des décisions en temps réel pour améliorer leur santé et leur bien-être. Technologiquement, cela nécessitera une intégration matérielle et logicielle plus homogène. Cela permettra à la technologie de nous renseigner et d’avoir un impact direct sur la façon dont nous gérons notre santé.

Les consommateurs sont de plus en plus intelligents. Ils s’investissent par ailleurs de plus en plus dans leur façon de comprendre et de contrôler leurs habitudes de santé. Les entreprises et leurs applications doivent alors impérativement améliorer leur précision, leur compétence et leur valeur. Les restrictions de l’App Store d’Apple ne sont que le début. Et il faudra beaucoup plus que cela pour créer un plus grand précédent sur la façon dont nous délivrons aux consommateurs des connaissances précieuses sur la santé et le bien-être. Mais si nous, en tant qu’industrie collective, pouvons accroître l’importance de la précision et de la qualité des mesures, l’avenir des applications de santé n’en sera que plus prometteur.

Découvrez maintenant comment Dreem fournit des données précises et aide à améliorer la qualité de votre sommeil profond !

Articles recommandés

Quelle position adopter pour bien dormir ?

Il n’y a rien de plus agréable que de se réveiller après une bonne nuit de sommeil en se sentant complètement reposé sans douleurs ni…

Les somnifères : fonctionnement, efficacité et alternatives

Face à l’insomnie, un grand nombre de nos concitoyens ont recours aux somnifères. Il s’en vend, en France, près de 200 millions de boîtes par…