Ashley, 79 nuits avec le bandeau Dreem

“La veille d’une journée importante, je me dis systématiquement : Il faut que je mette le bandeau”

Bonjour Ashley. Pourquoi le sommeil est-il important pour vous ?

Pour moi, le sommeil a toujours été important et je cherche à savoir comment il fonctionne, puisque le sentiment de repos le lendemain est assez fondamental pour moi. On a des journées assez actives, sportives également. Ce n’est pas une recherche de la performance, c’est une recherche d’un bon sommeil pour se sentir bien.

Avez-vous des troubles du sommeil ?

Jen’ai pas de difficultés d’endormissement. Je m’endors plutôt bien. Mais je pense avoir un sommeil très léger. J’ai vécu un cambriolage, et depuis ce moment là, j’ai l’impression d’avoir un sommeil très léger. Le moindre bruit, je l’entends, il me réveille, et je suis en semi-sommeil permanent. Je voulais savoir si c’était normal et comment améliorer ça.

Avez-vous testé d’autres objets connectés pour mieux dormir ?

Oui, j’ai testé une montre connectée, qui n’est pas active, qui est un objet connecté passif, et qui donne très peu d’informations finalement. C’est-à dire la phase de sommeil profond, combien on en a, combien de temps elle dure, et la phase de sommeil léger. Elle ne sait pas reconnaître la phase de sommeil paradoxal et elle utilise simplement le rythme cardiaque. C’était le début de ma recherche d’informations sur le sommeil, et l’évolution naturelle plus concluante, c’est l’utilisation du bandeau Dreem.

Dans le sens où la variété et le nombre de données est beaucoup plus intéressant.

Combien de temps vous-a-t-il fallu pour ressentir les effets du bandeau Dreem ?

Je pense qu’il n’est pas évident de se rendre compte de l’impact immédiat du bandeau. C’est un processus d’apprentissage, parce que le bandeau apprend par lui-même, il apprend de chacun des organismes sur lequel il est mis.D’où l’intérêt de l’intelligence artificielle, et d’utiliser des mass données pour améliorer les algorithmes et le calibrage du bandeau pour chaque individu.

Quel effet le bandeau a -t-il eu sur vous ?

Mon expérience particulière, ce que je ressens, c’est une meilleure confiance en moi. Notamment dans mon activité professionnelle. J’ai toujours eu une forme d’appréhension quand je m’exprime en public. C’est quelque chose que je travaille depuis toujours, finalement.

Cette amélioration, cette meilleure confiance en soi que je vis en ce moment, est corrélée à l’utilisation du bandeau. Alors je ne sais pas quelle est la part de responsabilité du bandeau, mais je pense clairement qu’il y a un impact.

C’est pas devenu addictif de le porter chaque nuit, mais la veille d’une journée importante, où je vais enchaîner les réunions, où je dois être le plus clairvoyant possible, je me dis : “Il faut que je mette le bandeau. Il faut que je le porte.” Il y a peut-être le côté psychologique et placebo, mais c’est une réalité dans mon mode de vie maintenant.

Le bandeau Dreem vous aide-t-il dans votre pratique sportive (squash, running, crossfit)?

Au delà de la performance cognitive pour des journées professionnelles chargées, j’ai un mode de vie assez actif, et demandeur. Je fais beaucoup de sport, pratiquement tous les jours. C’est pas forcément évident d’être au niveau pendant sa journée de travail puis de faire du sport le soir sans se blesser. La blessure, c’est quelque chose qui m’obsède, puisque je pratique du sport au niveau compétition. Si je me blesse, ça a un impact sur plein de choses.

On sait que pour une bonne pratique sportive, il faut un bon sommeil. Et on est d’autant plus performant que le sommeil est régénérant. C’est un argument supplémentaire dans mon mode de vie pour l’utilisation du bandeau.

Est-ce que vous utilisez l’alarme intelligente ?

L’alarme intelligente c’est très intéressant. D’abord parce que ça permet de mettre son bandeau, de lancer sa nuit, et de laisser son téléphone portable dans une autre salle. C’est jamais très bien d’avoir son téléphone portable dans la pièce où l’on dort. 
Et au-delà de ça, c’est vrai que la sensation d’éveil sans l’état de fatigue, c’est-à-dire éviter de se réveiller dans un cycle de sommeil paradoxal ou profond, c’est important. Et le bandeau le détecte très bien. Donc j’utilise la fonction d’alarme intelligente.

Est-ce que vous regardez l’application Dreem le matin ?

J’apprends beaucoup de choses sur les données existantes, sur les comparaisons entre la moyenne des utilisateurs sur les différentes phases de sommeil, leur durée, l’heure de coucher, l’heure de réveil..

Au final, êtes-vous satisfait de votre expérience avec le bandeau Dreem ?

À ce stade je suis très content de la relation que j’ai avec Dreem, et ce que ça a pu m’apporter dans l’utilisation. Je pense que ce n’est que le début. Il faut continuer, moi je suis prêt à continuer à donner mes feedbacks pour les versions à venir.

Merci Ashley d’être venu nous donner vos impressions sur le bandeau Dreem !

Articles recommandés

Constantin, 12 nuits avec Dreem

“De manière générale, je trouve que je suis plus reposé. Plus reposé, plus détendu.” Bonjour Constantin. Avez-vous des problèmes de sommeil ? Je dors plutôt pas…

Pierre, 38 nuits avec le bandeau Dreem

“Je voulais absolument essayer ça.” Aviez-vous des problèmes de sommeil avant d’utiliser Dreem ? Qu’est-ce qui vous a poussé à essayer le bandeau ? Oui en effet. Depuis…