fbpx

Comment bien dormir pendant le confinement ?

2min de lecture
Comment bien dormir pendant le confinement ?

Rester chez soi et ne plus sortir engendre des changements dans notre routine quotidienne, nos activités physiques et, par conséquent, notre sommeil. Comment pouvons-nous bien dormir pendant le confinement ?

Une des psychologues, experte en Thérapie Comportementale et Cognitive contre l’insomnie, chez Dreem nous propose les conseils suivants :

sommeil confinement
6 conseils pour prendre soin de son sommeil pendant le confinement 

 

  • S’exposer à la lumière directe du soleil en matinée pour aider le corps à se mettre en éveil et pour booster son horloge biologique. Lorsque nous n’avons pas la chance de pouvoir  nous exposer directement à la lumière du soleil, nous pouvons aussi utiliser une lampe de luminothérapie 20 à 30 minutes pendant le petit déjeuner.
     
  • Même si la tentation d’utiliser les écrans est grande lorsqu’on est enfermé chez soi, il ne faut surtout pas en abuser. Idéalement, il faut éviter de regarder des écrans une heure avant de se coucher, surtout les écrans les plus proches des yeux (tablettes, ordinateurs, smartphones) car ils sont plus ‘agressifs’ en lumière bleue.Ils perturbent la production de mélatonine (hormone du sommeil) et impactent potentiellement la qualité de notre nuit.
     
  • Maintenir une activité physique régulière (en matinée si possible ou en tout cas, pas trop proche de l’heure du coucher). La qualité du sommeil dépend de la qualité de notre veille, il faut donc rester actif la journée et éviter de somnoler et de diminuer notre pression de sommeil.

 

  • Comme la régularité est l’une des meilleures alliées du sommeil, il faudra essayer de maintenir des horaires fixes pour nos activités, les repas et le coucher/lever.

 

  • Éviter de trop dormir, cela aura l’effet inverse et ne sera pas réparateur. Donc, pas de grasses matinées jusqu’à 11h, même si c’est dans l’optique de récupérer de la fatigue accumulée. Et pas de sieste, sauf si nous ressentons une fatigue intense et dans ce cas, uniquement en début d’après-midi et pas plus de 20 minutes pour éviter de rentrer sommeil profond. 
  • S’accorder du temps pour soi et faire des activités qui nous font plaisir, qui nous  aident à lâcher prise. Par exemple,  pratiquer des techniques de relaxation  le soir pour aller se coucher dans les meilleures dispositions possibles, avec le corps et l’esprit apaisés.

 

4.3/5 (6 vote)

Découvrez votre profil de dormeur grâce à ce test de sommeil

Commencer
Articles similaires

Je suis fatigué, que faire ?

Je suis "fatigué", "surmené" ou encore "épuisé" ! Autant de termes qui révèlent une problématique de plus en…

Dreem utilise la conduction osseuse pour le sommeil : explications

Ludwig van Beethoven n’avait peut être pas de smartphone, instagram ou Snapchat au XVIIIème siècle, mais saviez-vous que…

Lumière bleue : quels sont les dangers pour votre sommeil ?

Depuis quelques temps, on entend beaucoup parler de lumière bleue. Que ce soit par les médias, les fabricants…

Lydia
"J’ai essayé beaucoup de trackers de sommeil mais Dreem est le seul qui mesure mon sommeil de manière précise"
Laurent