Rencontrez Olivier, Directeur Engineering & Software de Dreem - Experts du sommeil - Dreem

Rencontrez Olivier, Directeur Engineering & Software de Dreem

4min de lecture

L’importance de l’équipe Dreem – rencontrez Olivier Tranzer ! 

Chez Dreem, nous avons constitué une équipe incroyable composée de personnes talentueuses, intelligentes, travailleuses et de personnes formidables. Il est temps que vous les rencontriez. Cette fois, nous avons posé des questions difficiles sur son métier à Olivier Tranzer, Responsable du Pôle Technique chez Dreem depuis deux ans. Comment cela est de travailler chez Dreem ? Comment a-t-il réussi à construire un système évolutif et sécurisé pour stocker des données ? 

Bonjour Olivier. Qu’est-ce qui fait que Dreem est un meilleur lieu de travail que les autres entreprises de technologie ?

Dreem est une entreprise qui me met au défi. Chaque jour, en effet, nous sommes confrontés à des problèmes complexes et multidisciplinaires. Nous pouvons développer le meilleur appareil de sommeil actif sur le marché car nous travaillons avec des experts talentueux dans tous les domaines. C’est cette interaction entre les esprits qui fait du travail chez Dreem une expérience aussi unique et passionnante.

Y a-t-il quelque chose que vous n’auriez pas pu faire ailleurs que et sur quoi vous avez l’opportunité de travailler chez Dreem?

Chez Dreem, nous faisons confiance aux gens. Cela signifie par exemple que vous avez la liberté d’utiliser les technologies que vous souhaitez pour développer le produit. Mais cela signifie également que vous êtes responsable de vos résultats. Cela aide surtout chaque membre de l’équipe à s’améliorer. Ce n’est pas une chose que l’on voit souvent dans les entreprises ! 

Nous avons également la chance de travailler sur des technologies de pointe et d’innover de manière inédite. Ressentir le progrès réel du produit, la façon dont le monde dort, c’est quelque chose d’incroyable. Il n’y a jamais un moment ennuyeux quand on pense à l’impact que le bandeau Dreem pourrait avoir sur le monde.

Qu’est-ce qui vous a poussé à rejoindre Dreem quand vous l’avez fait ?

J’ai rencontré Hugo et Quentin (nos deux fondateurs) lors d’une réunion de start-up peu avant la création de l’entreprise. Nous avons travaillé ensemble sur un petit projet et leur talent et leur vision m’ont immédiatement impressionné. Ils savent où ils veulent aller et, plus important encore, ils savent comment être en mesure d’y arriver. C’est pourquoi je n’ai pas hésité quand ils m’ont demandé de rejoindre la première équipe.

Comment construisez-vous un système sûr et évolutif capable de stocker et d’analyser une telle quantité de données ?

Chaque matin, lorsque les gens se réveillent, nous collectons une grande quantité de données sur le sommeil, car nous enregistrons l’EEG de nos utilisateurs de Dreem toute la nuit. Nous avons ensuite construit un système qui permet de télécharger et de stocker efficacement toutes ces données sans aucune perte. Des algorithmes d’apprentissages traitent ensuite tous ces enregistrements, afin d’optimiser l’efficacité du bandeau.

Tout cela est possible grâce à l’architecture de micro-services que nous avons mise en place. Nous n’avons pas moins de 12 services qui possèdent chacun un rôle particulier: stockage de données, traitement d’algorithmes, surveillance du bandeau, mises à jour du micrologiciel, etc. entre autres !

La sécurité est extrêmement importante pour Dreem. Comment protéger les données de nos utilisateurs ?

Une couche d’authentification forte protège l’architecture de micro-service qui stocke toutes les données. Cela permet de s’assurer que toutes les informations sont bien en sécurité avec nous. Nos politiques de permission sont vraiment strictes, elles veillent à ce que les gens n’obtiennent que ce dont ils ont besoin et rien de plus. Cette architecture complexe nous permet également d’adapter indépendamment chaque service en fonction des besoins. Par exemple, le matin, le service de téléchargement de données est mis à niveau automatiquement pour recevoir toutes nos données utilisateur, sans interruption de service.

Merci Olivier ! Nous avons également posé une question difficile à Kaveh Mohamadabadi, responsable de la conception électronique du matériel chez Dreem. Découvrez comment son équipe et lui réussissent à intégrer autant de technologie dans un minuscule appareil portable.

Articles similaires

Dreem : découvrez notre Manifeste

“ Le droit et la liberté de contrôler sa propre conscience et ses processus de pensée électrochimique est le…

Rencontrez Stanislas, chercheur chez Dreem

Stanislas Chambon est doctorant au sein de l’équipe scientifique de Dreem. Il termine actuellement sa dernière année de thèse…

Rencontrez Samuel, Responsable des Systèmes Intégrés de Dreem

“Travailler chez Dreem offre la possibilité de créer et développer un produit de très haute technologie qui combine…