Pourquoi devrait-on passer à la sieste ? - Experts du sommeil - Dreem

Pourquoi devrait-on passer à la sieste ?

4min de lecture

La sieste, redoutée par les plus petits, adulée par les plus grands. Pourtant, ce concept reste encore trop stigmatisé en France et surtout dans le monde professionnel. Nous sommes tous atteints du petit « coup de barre » juste après manger. Sentiment renforcé lorsque l’on doit directement enchaîner sur une réunion ou un rendez-vous.

Aujourd’hui, elle est associée (à tort) à la fainéantise et souvent taboue au travail malgré tous les bienfaits que celle-ci procure.

Alors comment faire pour pallier cette baisse de performance ? Commencer par écouter son corps et lui donner ce dont il a besoin, à savoir : du repos.

tips fall asleep la sieste

Qu’est-ce que c’est ?

Étymologiquement, ce mot se traduit par le latin sexta, qui signifie « la sixième heure du jour ». Soit la sixième heure après le réveil. Le moment où nous en avons le plus besoin ?

La sieste provient avant tout d’un besoin physiologique !

En effet, température interne et vigilance sont directement liées. Lors d’une baisse de notre température interne, notre métabolisme ralentit, notre vigilance est donc moins bonne. C’est un peu comme si nous rentrions en phase de micro hibernation.

Comme la nuit, la baisse de notre température interne démontre un besoin de sommeil en début d’après-midi.

Une idée reçue qui malheureusement n’est pas vraie, ce n’est pas la digestion, mais notre horloge biologique qui est la cause de cette baisse de vigilance et donc de cette envie de dormir. D’ailleurs cette somnolence se ressent même sans avoir mangé.

Les bienfaits de la sieste

Preuve que la sieste est un sujet pris de plus en plus au sérieux, la NASA a réalisé une étude prouvant qu’une sieste de 26 minutes améliore le temps de réaction de 34%. Cette hausse de la réaction n’est pas son seul avantage, elle améliore également

  • Les performances et la vigilance
  • La mémoire et la créativité
  • Réduit le risque d’accidentologie et d’absentéisme
  • Réduit le risque d’infarctus
  • Et améliore l’humeur générale

Chez Dreem, nous sommes d’ardents défenseurs de la sieste. C’est pourquoi nous vous offrirons très bientôt un mode « Sieste » qui vous permettra de vous réveiller au meilleur moment et d’optimiser la qualité de votre sommeil durant la sieste ! 

éviter insomnie respiration

Les différents types de sieste ?

Il en existe trois types différents. A vous de trouver celle qui vous convient le mieux, celle qui s’adapterait le plus à votre emploi du temps ou votre activité professionnelle.

La « flash » :

  • Moins de 5 minutes
  • Améliore la mémoire et l’attention

L’ « énergisante » ou « Powernap » :

  • 20 minutes maximum
  • Améliore la mémoire et la productivité

La « royale » :

Ces trois types permettent de vous rebooster et ainsi combattre efficacement « le piquage de nez » sur vos claviers, vos dossiers et pendant les présentations Powerpoint de 14h00.

Comment bien faire la sieste énergisante ?

Celle-ci nécessite 20 minutes de votre temps maximum.  Les adeptes de cette pratique se mettent en condition le plus souvent en début d’après-midi, en cas de somnolence au volant ou pour simplement gérer la privation de sommeil. C’est un bon compromis et peut être faite partout (voiture, bureau, salle de sieste…), peu importe votre fonction vous pouvez donc considérer la faire dans la journée.

Le principal étant de vous installer confortablement, au calme. Pour bien dormir, vous devez pouvoir poser votre tête.

Nos conseils pour optimiser votre future sieste énergisante :

  • mettez un réveil
  • utilisez des accessoires comme les oreillers de sieste, pour plus de confort

Vous n’y arrivez pas ?

  • essayez, cela s’apprend avec la pratique
  • somnoler suffit pour récupérer
  • plus on fait la sieste, plus on en bénéficie

À savoir :

  • Ne pas dormir longtemps permet d’éviter de tomber en sommeil profond
  • Il est très difficile de bien se réveiller lorsqu’on dort profondément : les effets de la sieste sont donc contre-productifs !
  • La sieste n’est pas conseillée dans des cas d’insomnie sévère

Les siesteurs les plus connus ? Dali, Napoléon, de Vinci et même Jacques Chirac.  Alors faites comme eux et passez à la sieste !

 

Articles similaires

Non, les bracelets connectés ne mesurent pas précisément le sommeil

Tribune d'Hugo Mercier, CEO de Dreem, publiée dans le Huffington Post. Image Vanity Fair. Découvrons ici pourquoi les…

Analyse des applications santé sur le marché

Cet article sur l'insistance d'Apple à assurer la précision des applis de santé a d'abord été publiée par…

Annuaire des bars à sieste en France

Nous lançons dès aujourd'hui le tout premier annuaire des bars à sieste ! Chez Dreem, comme vous l'imaginez…