4 choses à savoir sur le sommeil profond - Experts du sommeil - Dreem

4 choses à savoir sur le sommeil profond

5min de lecture

Lorsque l’on pense au mécanisme du sommeil, trois lettres viennent souvent à l’esprit : R.E.M. Ces lettres désignent aussi la phase de sommeil paradoxal. Le sommeil REM (pour Rapid Eye Movement) a la réputation d’être une phase de sommeil hautement convoitée et difficile à atteindre qui recharge vos batteries. Il stocke également vos souvenirs et abrite vos rêves. Mais contrairement à tout ce que l’on peut lire sur la science du sommeil, le sommeil paradoxal n’est pas une fin en soi. Ce n’est pas non plus la partie la plus importante de la nuit. Il y a une autre phase de sommeil qui est encore plus cruciale pour la santé globale. Il s’agit du bien-nommé « sommeil profond ». 

better sleep dormir mieux

Le sommeil profond est une partie du cycle typique du sommeil qui se produit chaque nuit. Il apparaît entre le sommeil léger et le sommeil paradoxal. Il a plusieurs fonctions dans la restauration et l’évolution de votre cerveau. Voici les quatre choses que vous devez savoir sur celui-ci, et comment vous assurer d’en bénéficier toutes les nuits.

Le sommeil profond régénère l’énergie dans le cerveau.

Bien que cela puisse sembler difficile à croire, lorsque vous êtes endormi, votre cerveau est en fait dans un état actif. Les ondes cérébrales continuent, ralentissent et augmentent en fonction d’où vous en êtes dans votre cycle de sommeil. Lors de l’éveil, les ondes cérébrales se déplacent de manière similaire pendant le sommeil paradoxal. Le sommeil profond se caractérise lui par des oscillations lentes des ondes cprofoérébrales. Lors d’une étude de 2010 sur le sommeil et les niveaux d’énergie, des scientifiques ont observé une poussée d’énergie au cours de ces oscillations lentes. Cela signifie que le sommeil profond répare le corps et stocke l’énergie pour les tâches du lendemain. Vous pourrez remercier celui-ci demain pour toute l’énergie que vous aurez le matin !

Les souvenirs sont créés pendant le sommeil profond.

Vous avez probablement déjà entendu dire que le sommeil transforme les faits du quotidien en souvenirs pendant la nuit. Mais comment ce processus fonctionne-t-il exactement ? C’est l’œuvre du sommeil profond. Une étude de 2016 sur le sommeil et la mémoire montrait les oscillations lentes indiquent une communication entre l’hippocampe (qui stocke vos souvenirs récemment acquis) et le cortex (où la mémoire à long terme est stockée). Nous pouvons le remercier pour la mémoire déclarative en particulier. Cela correspond aux souvenirs que l’on peut décrire verbalement, comme des vacances en famille hilarantes ou l’intrigue de votre série télé préférée, plutôt que des souvenirs basés sur des compétences, comme faire du vélo ou changer un pneu.

sommeil profond

Il nettoie votre cerveau.

Il s’avère que le sommeil profond est aussi comme un four auto-nettoyant. Cela semble étrange, n’est-ce pas ? Mais durant cette phase de sommeil, le liquide cérébro-spinal (LCS) élimine les toxines et les déchets collectés pendant la journée hors du corps, et garde le cerveau clair et en bonne santé. Ce même processus de rinçage du cerveau cible et élimine également une protéine toxique appelée bêta-amyloïde. Cette protéine est connue pour s’accumuler dans le cerveau des patients atteints d’Alzheimer. Garder votre cerveau propre est une chose de plus sur la liste des bienfaits du sommeil profond.

Le sommeil profond favorise la croissance, mais diminue à mesure que vous vieillissez.

 Une autre fonction essentielle du sommeil profond ? La libération d’hormones. Tout au long de notre vie, le sommeil profond aide à libérer des hormones importantes pour notre développement, pour la croissance et le métabolisme du glucose. Il est donc logique qu’un manque de sommeil profond soit souvent lié à des maladies chroniques comme l’obésité et l’hypertension artérielle, comme le montrent deux études supplémentaires.

Il va donc de soi que le sommeil profond tend à diminuer avec l’âge. En effet, votre corps ne grandit plus et a tendance à libérer moins d’hormones. Mais, selon une étude de 2013 sur le sommeil et le vieillissement, avec le stress, l’utilisation de psychotropes et d’autres maladies dégénératives neurologiques, le sommeil profond peut aussi être plus difficile à atteindre.

Comment garder un bon sommeil ?

Alors, comment pouvez-vous vous assurer d’avoir la quantité de sommeil profond dont vous avez besoin pour rester en bonne santé ? Des recherches récentes ont montré que certains médicaments pharmacologiques contenant les molécules gaboxadol et tiagabine peuvent aider à maintenir un sommeil profond pendant de plus longues périodes. Mais lorsque des produits pharmaceutiques liés au sommeil sont en jeu, un phénomène de dépendance et des effets secondaires apparaissent souvent pendant la journée. Des stimuli électriques et magnétiques se sont également avérés efficaces. Cependant, la difficulté d’accès à ces techniques rend cette option un peu plus difficile.

Un remède facile à la maison ? Le son, et plus précisément, la bonne fréquence de son. Bien sûr, nous préférons souvent dormir en silence. Des oscillations lentes et soutenues peuvent néanmoins créer un environnement propice à un sommeil profond. Notre bandeau Dreem permet de surveiller votre sommeil pour une meilleure compréhension. Il permet aussi de stimuler le son pour améliorer sa qualité afin de mesurer et d’améliorer votre repos. Avec le pouvoir du sommeil profond de votre côté, vous pouvez rendre vos journées plus productives, dynamiques et complètes, comme elles devraient l’être.

Découvrez dès à présent dans cet article comment le bandeau Dreem vous aide à vous endormir grâce aux sons relaxants !

 

Articles similaires

La nuit porte conseil : mythe ou réalité ?

Vous êtes nombreux à penser que la nuit porte conseil. Se laisser une nuit avant de prendre une…

Pourquoi avons-nous envie de dormir ?

"Dans l'épisode précédent nous avons vu à quel point le respect du rythme circadien, c'est à dire notre…

Sommeil paradoxal : un stade de sommeil capital

Le sommeil paradoxal est le quatrième et dernier stade d'un cycle du sommeil. Différents stades du sommeil lent (léger et…