fbpx

Les liens entre alimentation et sommeil

5min de lecture
Les liens entre alimentation et sommeil

L’alimentation est une partie importante de notre vie quotidienne. Et les liens entre alimentation et sommeil sont importants. Vous pensez peut-être qu’en mangeant un repas lourd, vous tomberez à coup sûr dans une sorte de « coma alimentaire » profond pendant toute la nuit. Or, cela ne se passe pas vraiment comme cela. Ce que nous mangeons affecte notre sommeil et l’heure à laquelle nous mangeons. En fait, manger des repas copieux tard le soir peut même avoir l’effet inverse. Cela peut entraîner des brûlures d’estomac et d’autres troubles gastro-intestinaux qui vous feront vous retourner sans cesse dans votre lit. Découvrons ici en quoi bien manger permet de bien dormir ! 

Ce n’est pas pour rien si un vieil adage dit : « Petit-déjeunez comme un roi, déjeunez comme un prince et dînez comme un pauvre».  La nourriture est censée nous alimenter et nous donner de l’énergie pour tenir toute la journée. Nous n’avons pas besoin de beaucoup de nourriture pour dormir. Cependant, le message de ce dicton semble s’être perdu quelque part en chemin.

Nos emplois du temps surchargés pourraient être les coupables.

Beaucoup de gens passent leur matinée à se dépêcher avant d’aller au bureau ou à l’école, et ne mangent que quelque chose de léger, voire rien du tout. Ils déjeunent ensuite sur le pouce ou au bureau (les personnes qui achètent leur déjeuner dans un distributeur automatique se reconnaîtront). Quand ils rentrent enfin chez eux, ils sont affamés et prêts pour un vrai repas. De plus, le dîner est habituellement l’occasion de passer du temps à cuisiner avec nos proches. Réunis autour de la table à parler de nos journées et de nos projets pour le weekend. C’est indubitablement un moment de la journée unique.

Cependant, quelle que soit l’importance de ce moment, l’alimentation et surtout le diner peut nuire à votre sommeil, et vous pouvez avoir du mal à vous lever le lendemain. La bonne nouvelle est que le dîner peut vous aider à bien dormir, tout en restant un moment convivial. Il suffit de savoir quoi bien manger et quand bien manger pour une association alimentation et sommeil optimale

L’alimentation ne favorisant pas le sommeil 

Les aliments épicés : Non seulement la nourriture épicée accélère le rythme de votre métabolisme, mais elle peut aussi causer des indigestions. Même si vous n’êtes pas enclin aux indigestions, le fait de s’allonger peut causer des remontées acides. Les repas épicés ont également étaient liés à des difficultés à s’endormir. Le responsable pourrait être la capsaïcine, l’ingrédient actif du piment qui peut affecter la températures du corps (source).

Les aliments frits : On les considère souvent comme des aliments réconfortants. Ils nous laissent souvent repus et prêts à aller au lit. Ils peuvent effectivement nous donner l’envie de nous coucher, mais ils n’aident vraiment pas à nous endormir. Ces aliments mettent notre système digestif et notre corps à rude épreuve. Cela se traduit par des phases de réveil au milieu de la nuit alors que notre organisme est aux prises avec la digestion.

Les graisses saturées : il n’est pas trop surprenant de retrouver la « mauvaise graisse » sur cette liste. Ce qui est terrible avec cette graisse, c’est que vous vous réveillez fatigué le lendemain, avec une envie irrésistible de manger à nouveau une nourriture grasse et sucrée. Cela peut vite se transformer en un horrible cercle vicieux. On pense que cela est dû à un neurotransmetteur, l’hypocrétine, qui aide à rester éveillé et à gérer l’appétit. Une étude réalisée sur des animaux étaye cette hypothèse car elle a révélé que des repas gras entraînaient souvent un sommeil perturbé et une somnolence excessive durant la journée (source).

Quel type d’alimentation adopter pour un bon sommeil ?

Du poisson : Riche en nutriments sains et en vitamine B6 (qui nous permet de fabriquer de la mélatonine). L’obscurité libère cette hormone puissante et aide à induire le sommeil.

Des glucides sains : Dans une étude de l’American Journal of Clinical Nutrition, les participants se sont endormis beaucoup plus rapidement après un repas à base d’aliments à l’indice glycémique élevé, comme du riz au jasmin servi avec des légumes. On pense qu’ils augmentent le taux d’insuline qui stimule également la production de tryptophane et nous aide à nous endormir.

bien manger bien dormir

Des aliments riches en tryptophane : Cet acide aminé est une composante de base du neurotransmetteur associé au sommeil, la sérotonine. La dinde en contient beaucoup. C’est la raison pour laquelle on pense que les gens ont tendance à avoir sommeil après le repas de Thanksgiving. Il existe cependant d’autres aliments contenant du tryptophane que vous pouvez ajouter à votre alimentation. Essayez d’ajouter des œufs, du fromage, du tofu, des noix, des graines, du poulet … Cela vous assurera un un sommeil de meilleur qualité.

A quel moment devez vous manger pour un bon sommeil ?

La plupart des gens dînent environ deux ou trois heures avant de se coucher. Ce laps de temps permet de digérer, se détendre et laisser venir la fatigue. Si vous êtes habitué à manger des gros repas le soir, vous entendez peut-être votre ventre gargouiller avant de vous coucher. Nous savons aussi tous qu’il peut être difficile de dormir avec le ventre vide. On vous conseille donc de manger juste avant de se coucher en s’assurant qu’il s’agisse d’aliments riches en tryptophane. Posez donc cette glace et mangez plutôt des cacahuètes. Cela peut être difficile au début, mais votre corps vous remerciera par la suite.

 

Les liens entre alimentation et sommeil
2/5 (2 vote)

Découvrez votre profil de dormeur grâce à ce test de sommeil

Commencer
Articles similaires

Que se passe-t-il dans notre cerveau quand on dort ?

Que se passe-t-il dans notre cerveau pendant qu'on dort ? On estime qu’un cerveau humain compte une centaine…

Sommeil paradoxal : définitions et infos pratiques

Le sommeil paradoxal est le quatrième et dernier stade d'un cycle du sommeil. Différents stades du sommeil lent (léger et…

Maladies du sommeil : tout savoir

Si nous sommes nombreux à mal dormir, et en conséquence à nous sentir fatigués, cela ne signifie pas…