La nuit porte conseil : mythe ou réalité ? - Experts du sommeil - Dreem

La nuit porte conseil : mythe ou réalité ?

3min de lecture

Vous êtes nombreux à penser que la nuit porte conseil. Se laisser une nuit avant de prendre une décision importante permet de prendre du recul avant d’agir en conséquence. Après tout, à qui cela a bien pu faire du mal ? Personne à notre connaissance. Mais qu’en est-il réellement ? La nuit porte-t-elle vraiment conseil ou est-ce une simple question de bon sens ? Et quelle est l’origine de cette expression que tout le monde connaît ? Nous vous expliquons tout sur cette idée reçue.

« La nuit est mère de conseil »

Une expression qui n’est pas née de la veille ! Elle vous dit quelque chose ? Elle correspond à l’ancêtre de notre « nuit porte conseil » qui n’aura vu le jour qu’au XVIIe siècle, prônant les bienfaits de la temporisation avant l’action. Après tout, cette expression française est tout à fait logique, partant du principe que la nuit marque une rupture, afin de laisser place au rêve. D’autant plus qu’à l’époque, le rêve était vu comme « la raison extérieure qui conseille l’homme ». Mais le sens de ce proverbe a été défini bien avant son apparition. Pour tout vous dire, cela remonte au temps des Grecs. En effet, les Grecs avaient pour mot « euphrone » signifiant « bon conseil ». Par ailleurs, ce mot a été repris par les poètes pour nommer la nuit ainsi, parce que « la nuit rend sage, fait penser mûrement aux choses et fait prendre de bons conseils ».

la nuit porte conseil

La nuit porte conseil, ou presque

Pour ceux qui ne le savent pas déjà, lorsque nous dormons, notre corps est à l’arrêt ou presque. En revanche notre cerveau, lui, est en pleine activité. Rien ne l’arrête, même pendant notre sommeil ! En effet, le cerveau va profiter de ce moment de répit (ou pas) pour trier, analyser et stocker tout un tas d’informations qu’il a reçues dans la journée. Et il n’est pas rare que certaines personnes parviennent à trouver la solution à certains de leurs problèmes pendant le sommeil, et plus précisément pendant leurs phases de sommeil paradoxal.

Mais qu’est-ce que le sommeil paradoxal ?

Le sommeil paradoxal, c’est tout simplement le quatrième et dernier stade d’un cycle de sommeil. D’autres stades de sommeil lent (léger et profond) le précèdent.  Il faut savoir que nous avons plusieurs cycles de sommeil en une nuit. Soit autant de stades de sommeil paradoxal que de cycles. Le sommeil paradoxal représente alors 20 à 25% d’une nuit de sommeil et est davantage présent dans les cycles de fin de nuit.

Comment le sommeil améliore-t-il la mémoire ?
Voir aussi

En d’autres termes, vous avez donc plus de chances de trouver la solution à vos problèmes en fin de nuit ! D’autant plus que des études démontrent qu’avoir un sommeil paradoxal de bonne qualité juste avant de se réveiller permettrait de mieux contrôler les idées négatives et ainsi se réveiller de meilleure humeur.

fatigué au réveil

L’adage aurait donc raison ?

Pour en venir au fait, la nuit, ou plutôt le sommeil, porte véritablement conseil. On comprend désormais un peu mieux l’origine de ce proverbe, ainsi que l’importance du sommeil dans nos réflexions. La nuit s’annonce bénéfique pour la réflexion. Vous l’aurez compris : bien dormir, c’est mieux réfléchir.  

Articles similaires

Les cycles du sommeil : tout savoir

Le sommeil occupe un tiers de notre vie, et pourtant, que savons-nous de lui ? De sa structure ?…

Un Réveil Intelligent pour votre sommeil

Détecter le meilleur moment pour vous réveiller ! Voilà l’objectif d’un réveil intelligent. Vous savez peut-être déjà à quelle heure…

Test : tout savoir sur votre sommeil

Pour agir sur votre sommeil, il vous faut tout d’abord le comprendre. Voilà l’objectif principal de notre test…