fbpx

Apnée du sommeil : diagnostic

4min de lecture
Apnée du sommeil : diagnostic

Vous présentez certains symptômes de l’apnée du sommeil, néanmoins vous ne savez pas comment procéder pour en savoir plus ? Les centres de sommeil sont les seuls endroits où vous pourrez être diagnostiqué pour ce type de trouble du sommeil. Néanmoins, les délais d’attente sont généralement très longs. Cet article a pour but de vous indiquer les différentes étapes que vous pouvez suivre pour un diagnostic de l’apnée du sommeil.

Apnée du sommeil : diagnostic grâce aux tests de sommeil

Les tests du sommeil sont des outils créés et utilisés par des professionnels de santé. Ils permettent d’évaluer votre qualité de sommeil, votre niveau de somnolence et de dépister l’apnée du sommeil. Vous pouvez remplir ces questionnaires depuis chez vous, via internet par exemple. A noter qu’une consultation en centre de sommeil inclura ce type de questionnaire. Les tests du sommeil les plus utilisés sont :

  • Le test d’Epworth, permet d’évaluer votre somnolence ainsi que la présence d’un trouble du sommeil selon vos résultats. Le questionnaire délivre un score allant de 0 à 24. Si vous obtenez un score allant de 16 à 24, il est vivement conseillé de consulter votre médecin ;
  • Le questionnaire de Berlin, permet de dépister l’apnée du sommeil. Le test totalise 10 questions basées sur vos habitudes de sommeil. Votre Indice de Masse Corporelle (IMC) est également pris en compte.

Ces questionnaires sommeils sont de véritables outils d’analyse médicale. En revanche, ils ne doivent pas se substituer à la consultation d’un médecin en cas de symptômes. Par ailleurs, vous pouvez apporter vos résultats aux différents tests à votre médecin qui s’en servira comme base d’analyse.

Apnée du sommeil : diagnostic par consultation médicale

Vos résultats aux tests de sommeil indiquent que vous êtes potentiellement atteints d’apnée du sommeil? Nous vous recommandons alors plus que vivement la consultation d’un médecin spécialisé !

Diagnostic ambulatoire

Après consultation d’un pneumologue, celui-ci peut vous proposer un diagnostic de l’apnée du sommeil en ambulatoire, c’est-à-dire chez vous. Grâce à un système de monitorage, vous allez enregistrer une polygraphie ventilatoire. Il s’agit d’un enregistrement de la respiration durant votre sommeil. Grâce à l’étude de votre graphique, les pauses respiratoires sont alors facilement identifiables et permettent de mettre en avant leur fréquence et leur gravité. Cette étude servira ensuite à déterminer le traitement contre l’apnée du sommeil à appliquer.

Centre de sommeil

Le diagnostic d’apnée du sommeil en centre de sommeil est l’examen le plus fiable et le plus efficace pour dépister tout trouble du sommeil. Il est souvent contraignant, car il n’existe qu’une quarantaine de centres en France. De ce fait les délais d’attente pour obtenir une consultation sont souvent très longs. Par ailleurs, cet enregistrement nécessite de passer deux nuits en centre de sommeil afin d’obtenir une analyse de bonne qualité de votre sommeil. Il existe 2 types d’examens :

  • Polygraphie ventilatoire : cette technique permet de déceler l’apnée du sommeil par suivi des cycles respiratoires comme proposé pour les diagnostics en ambulatoire;
  • Polysomnographie : enregistrement complet du sommeil avec analyse de la respiration ainsi que de l’activité cérébrale. Vous pouvez prendre rendez-vous pour ce type d’examen après consultation avec un pneumologue ou un ORL.

Conclusion

Le syndrome d’apnée du sommeil est largement sous-diagnostiqué en France. N’oubliez pas que seule la consultation d’un professionnel de santé vous permettra une analyse complète de votre sommeil. Celle-ci débouchera sur des solutions adaptées à vos besoins et vous permettra de retrouver un sommeil récupérateur. Le bandeau Dreem permet de détecter les irrégularités respiratoires durant la nuit pouvant être synonyme d’apnée du sommeil. Il vous invitera ensuite à confirmer cela avec votre médecin si votre niveau d’irrégularité s’avère critique.

Ce qu'il faut retenir

Comment diagnostiquer l'apnée du sommeil ?

L'apnée du sommeil peut être détectée en utilisant des questionnaires et via un test par polysomnographie en clinique de sommeil. D'autres outils comme le un polygraphe ventilatoire prescrits par un pulmologue ou le bandeau Dreem peuvent permettre de détecter les irrégularités respiratoires depuis chez soi.

Quels sont les meilleurs moyens de détecter l'apnée du sommeil ?

Le moyen le plus précis de mesurer l'apnée du sommeil reste la polysomnographie mais cela requiert d'aller dormir deux nuits en clinique du sommeil et la liste d'attente peut être longue. Les questionnaires sont facile et rapide à faire mais restent subjectifs. Un polygraphe respiratoire ou le bandeau Dreem permettent de détecter les irrégularités respiratoires pendant la nuit depuis chez soi.

Pourquoi est-ce important de diagnostiquer l'apnée du sommeil ?

La plupart des cas d'apnée du sommeil ne sont pas diagnostiqués et cela peut affecter la santé à long terme. De plus, les tests peuvent aussi faire ressortir d'autres troubles du sommeil et proposer des traitements adaptés.

4.3/5 (3 vote)

Découvrez votre profil de dormeur grâce à ce test de sommeil

Commencer
Articles similaires

Apnée du sommeil : risques d’un syndrome méconnu

L’apnée du sommeil est un syndrome méconnu, qui se caractérise pourtant par plusieurs symptômes facilement identifiables : découvrez la…

Apnée du sommeil : causes

L'apnée du sommeil est dans 90% des cas un Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil (SAOS) : ce sont les…

Je suis insomniaque, que faire ?

Je suis insomniaque : être à l’heure au travail, ne pas rater son train, être bloqué dans les…

Lydia
"Grâce à Dreem, je n’ai plus de problèmes d’endormissement ni de réveils pendant la nuit"
Jérôme