Témoignage de Christophe, 67 nuits avec Dreem. - Experts du sommeil - Dreem

Témoignage de Christophe, 67 nuits avec Dreem.

4min de lecture
  • “ L’utilisation du bandeau est simple et pratique, et je souhaite continuer. ” Christophe, 67 nuits avec le bandeau Dreem

Bonjour Christophe. Pouvez-vous nous parler de votre sommeil ?

C’est un problème pour moi, depuis pas mal de temps. Je suis sujet à ça par tradition familiale, puisque j’ai des parents, des frères et soeurs qui ont des difficultés de sommeil. Et je peux avoir un travail qui me stresse, qui m’empêche de dormir paisiblement. C’est donc vrai que je dors mieux le vendredi soir que le dimanche soir ! Parce qu’il y a toujours ce stress, et je commence très tôt, donc c’est un problème pour mon sommeil.

Je n’ai pas de problème d’endormissement cependant, ce sont plutôt des réveils la nuit, avec des difficultés à me rendormir.

Combien d’heures dormez vous par nuit ?

En ce moment ce n’est pas très brillant ! Mais je n’ai jamais été un grand dormeur. Je dois dormir entre 3 et 5 heures par nuit environ. J’ai rarement la sensation le matin d’avoir bien dormi. En ce moment, la fatigue est moins importante. Je ne sais pas à quoi c’est dû mais c’est pourtant réel.

Est-ce que vous avez essayé d’autres solutions pour mieux dormir avant Dreem ?

Non, j’ai toujours refusé de prendre des choses, comme des somnifères. J’ai tenté pas mal de choses, comme des huiles essentielles par exemple, avec une réussite qui n’était pas satisfaisante. Comme je fais des apnées du sommeil j’ai été équipé d’un appareil, mais je ne l’ai pas supporté. Donc je n’ai jamais eu de moyen pour mieux dormir, et c’est vrai que le bandeau est intéressant pour ça.

Votre première impression du bandeau Dreem ? de son design, de son confort ?

Honnêtement très bien. Je trouve que le bandeau est très léger, il se porte bien. Quand je me réveille le matin, il n’est pas dans tous les sens. Il est vraiment très agréable. Par rapport aux appareils pour l’apnée du sommeil, ça n’a vraiment rien à voir. C’est léger et bien pensé.

Votre première nuit avec le bandeau Dreem ?

Aucun problème. Pas de souci particulier ou de gêne, aussi bien si je dors sur le côté, sur le dos, sur le ventre..Ça ne me pose aucun problème.

Comment ressentez-vous les effets des stimulations de sommeil profond ?

Ce qui est certain, c’est que je pouvais être sujet à des réveils à 3 heures du matin. Je ne sais pas pourquoi. C’est vrai qu’avec le bandeau je n’ai plus ces réveils à 3–4 heures du matin que je pouvais avoir avant.

Christophe, est-ce que vous regardez l’application ?

Ah oui! C’est très addictif. Dès que je me réveille le matin, je rebranche le bandeau, je vais rapidement voir sur mon application. C’est intéressant de voir les scores de la nuit, par rapport à celle d’avant. J’y vais très régulièrement.

Comment le bandeau Dreem a-t-il modifié votre sommeil ?

Je crois qu’il y a un effet psychologique qui est très important. D’abord, ça fait prendre conscience de son activité de sommeil. Avant le bandeau, je savais que je ne dormais pas bien. Là je vois les moments où je suis en sommeil léger, en sommeil profond, en sommeil paradoxal, ou réveillé. Et il y a une vraie prise de conscience sur le fait que le sommeil évolue pendant la nuit.

Je pense aussi que ça aide avant d’aller se coucher, c’est-à-dire d’éviter de faire de l’ordi, de fermer les téléphones. Je me dis “Il faut vraiment que tu sois calme avant de t’endormir” pour faire en sorte que l’effet soit bon. j’ai vraiment ressenti un bien-être par rapport à ça.

Bien-sûr il y a des fluctuations. Des fois on se réveille le matin, on voit son Score qui n’est vraiment pas bon ! (rires) Et puis d’autres ou c’est bien réussi.

Mais j’ai vraiment de gros problèmes de sommeil, donc ça ne se résout pas comme ça. Je le vois vraiment sur du long terme, et comme l’utilisation est simple et pratique, je souhaite continuer. Il y a vraiment un travail de reconstruction à faire autour de mon sommeil.

Merci Christophe d’être venu témoigner de votre expérience !

 

Articles similaires

Comment se passe une nuit avec Dreem ? Témoignage

Pour améliorer son sommeil, il faut d'abord le comprendre. Cela passe par la mesure précise des signaux biologiques…

Témoignage de Nicolas, 242 nuits avec Dreem.

"Au delà de mes problèmes de sommeil chroniques,  j’avais un problème d’endormissement." Nicolas, 242 nuits avec Dreem Bonjour…

Témoignage d’Étienne, 99 nuits avec Dreem.

"J’essaye depuis longtemps de maximiser le sommeil pour être plus en forme et plus efficace en journée." Découvrez dans…