Je me réveille fatigué : pourquoi ? - Experts du sommeil - Dreem

Je me réveille fatigué : pourquoi ?

3min de lecture
Je me réveille fatigué : pourquoi ?

« Je me réveille fatigué », cette phrase nous l’entendons beaucoup. Courte nuit, nuit agitée, simple méforme, les raisons peuvent être multiples. Mais si elle arrive trop souvent, il peut s’agir d’autres choses, et il devient conseillé de consulter un médecin.

Pourquoi peut-on parfois souffrir de fatigue au réveil ?

Une fois que ces causes ont été évacuées par un médecin, l’explication peut être une dette de sommeil. Vous ne dormez pas assez ou mal à cause de mauvaises conditions comme une literie inadaptée, un environnement trop chaud ou trop humide, ou encore des nuisances sonores.

Mais si tel n’est pas le cas, que vous dormez pendant une durée satisfaisante, et que malgré tout vous êtes désorienté au réveil, avec le sentiment prononcé de fonctionner au ralenti cela peut être dû au fait que vous vous réveillez au mauvais moment dans votre cycle de sommeil.

Il faut dire tout de même qu’au lever du lit, la sensation de légère somnolence est normale. Il est naturel de ressentir parfois de la fatigue au réveil. Ce phénomène est connu, il s’agit de l’« inertie de sommeil ». Il s’agit d’une période, qui peut durer de quelques minutes à quelques heures durant la transition sommeil-éveil, marquée par une altération de la vigilance, une baisse de la dextérité motrice, des déficits de la mémoire, et une désorientation dans le temps et l’espace.

« Je me réveille fatigué » : l’inertie de sommeil

Cette inertie de sommeil nous touche tous, même si nous ne la ressentons pas. Mais si elle va jusqu’à provoquer une sensation de fatigue intense, c’est qu’elle est amplifiée par un autre facteur. Et si la durée de sommeil est satisfaisante, le moment du réveil est certainement en cause. Quel moment exactement ?

fatigue au réveil
Selon les scientifiques la sensation de fatigue au réveil est grande si nous nous réveillons en phase de sommeil profond. En théorie cela devrait être rare car comme nous l’avons vous dans l’épisode précédent, le sommeil profond a lieu surtout en début de nuit. Ceci est vrai pour quelqu’un qui ne connait pas de problème de sommeil. Mais pour les autres, le sommeil profond peut intervenir vers la fin de la nuit, ce qui, vous l’avez compris, augmente l’intensité de l’inertie.

C’est ici que le bandeau Dreem est d’une grande utilité car il mesure le sommeil avec une grande précision, il sait donc exactement dans quelle phase de sommeil vous êtes. Grâce à cette mesure, il est capable de reconnaître le moment ou vous êtes en phase de sommeil léger. Il intègre ainsi une smart Alarm qui permet de définir une fenêtre de 20 minutes avant votre heure de réveil désirée.

Pendant ces 20 minutes, cette fonctionnalité va déterminer le stade de sommeil dans lequel vous êtes, et choisir ainsi le meilleur moment pour vous réveiller, quand vous passerez en sommeil léger. Il se peut donc que vous vous réveilliez un peu plus tôt de quelques minutes par rapport à votre horaire butoir. Mais ce sera à coup sûr au moment optimal, assurant une fatigue au réveil la plus faible possible. Vous n’aurez donc plus l’excuse « je me réveille fatigué » lorsque vous êtes de mauvaise humeur.

Je me réveille fatigué : pourquoi ?
Notez cet article

Découvrez votre profil de dormeur grâce à ce test de sommeil

Commencer
Articles similaires

Sommeil paradoxal : un stade de sommeil capital

Le sommeil paradoxal est le quatrième et dernier stade d'un cycle du sommeil. Différents stades du sommeil lent (léger et…

Pourquoi avons-nous envie de dormir ?

Pourquoi a-t-on besoin de dormir ? Pour se régénérer, pour ne plus ressentir de sensation de fatigue. La…

Les cycles du sommeil : tout savoir

Le sommeil occupe un tiers de notre vie, et pourtant, que savons-nous de lui ? De sa structure ?…