Faire dormir bébé : comment faire ? - Experts du sommeil - Dreem

Faire dormir bébé : comment faire ?

7min de lecture

 Avoir un bébé est inévitablement associé à des insomnies. Rien n’est plus appréciable en effet que cette première nuit de sommeil ininterrompue, lorsque votre enfant dort enfin toute la nuit. C’est vraiment un sentiment merveilleux. Il peut sembler illusoire de penser que votre bébé va s’endormir à l’heure voulue, et qu’il va dormir toute la nuit sans se réveiller. Mais il y a certaines choses que vous pouvez faire et qui vous permettront de préserver votre équilibre grâce à une bonne nuit de sommeil !

Pourquoi les bébés ont-ils des nuits agitées ?

Suivre une routine peut en effet être quelque chose de très bénéfique pour les bébés. Les nourrissons peuvent avoir du mal à s’acclimater au monde en dehors de l’utérus. Ils n’ont pas la moindre idée de la manière dont fonctionne ce monde extérieur.

En fait, au plus grand désarroi des parents, beaucoup de bébés souffrent d’une confusion entre le jour et la nuit car ils n’ont pas encore développé leurs rythmes circadiens. Alanna McGinn, conseillère en sommeil pédiatrique, affirme ainsi : « Ces horloges actionnent nos rythmes circadiens et créent un mécanisme de synchronisation interne qui nous rend plus éveillés la journée et plus fatigués la nuit. Les parents ont tendance à avoir des attentes irréalistes en pensant qu’un nouveau-né peut s’adapter à son nouveau monde très rapidement après avoir passé neuf mois dans une relative obscurité. Il n’est tout simplement pas prêt sur le plan du développement. »

Pour dissiper cette confusion, vous devez envoyer un signal à votre bébé pour lui indiquer qu’il est temps de se coucher dans un environnement au calme.

faire dormir bébé 2

Une routine nocture pour bébé

Plus vous pouvez instaurer une routine tôt avec votre bébé, mieux c’est. Il n’est jamais trop tard pour commencer.

  • Commencez d’abord environ 20 à 30 minutes avant l’heure à laquelle vous voulez qu’il soit au lit. Cela devrait se terminer dans la chambre à coucher
  • Pour les nourrissons, une routine peut être quelque chose d’aussi simple que lui donner un bain. Cela peut être aussi de l’emmailloter ou lui chanter la même berceuse
  • À mesure que votre bébé grandit, les routines peuvent ensuite devenir plus complexes et inclure la toilette et le brossage des dents
  • Évitez les activités stimulantes, le sucre ou les gros repas juste avant l’heure du coucher
  • Essayez de toujours lui lire une histoire réconfortante
  • Réglez une alarme spéciale pour lui faire savoir qu’il est temps de commencer la routine. Vous pouvez même la retarder de cinq minutes s’il est sage.

Préparez un environnement nocturne parfait

Comme vous le savez, votre sommeil est très important. Un bébé a l’habitude d’être dans le ventre de sa mère avec le son du liquide amniotique et des battements cardiaques. C’est pourquoi c’est une excellente idée de mettre une machine à sons dans leur chambre. Le bruit blanc, les sons de l’océan ou même les animaux en peluche avec des battements de cœur aident les bébés à s’endormir.

D’après la Sleep Foundation, diffuser du bruit blanc est apaisant. Il permet aussi de bloquer le bruit ambiant provenant du reste de la maison. Les bébés et les jeunes enfants dorment beaucoup. Il y a souvent d’autres activités dans la maison pendant qu’ils font la sieste ou dorment la nuit. Bloquer ce bruit aide les bébés à s’endormir plus rapidement et à dormir plus longtemps.

De plus, les rideaux occultants font des merveilles dans les chambres des jeunes enfants, surtout en été. Il est difficile de convaincre votre enfant de se coucher alors que le soleil brille encore. Cependant, terminer la routine dans la chambre avec une lumière tamisée et aucun rayon de soleil entrant par la fenêtre aide incontestablement. Cela les aide également à dormir plus longtemps le matin (une chose dont tous les parents rêvent).

Laissez-les se calmer eux-mêmes

L’une des choses les plus difficiles à faire pour les parents est de laisser leurs enfants se calmer tout seul le soir. Il est cependant essentiel qu’ils apprennent à le faire. Évitez de les bercer jusqu’à ce qu’ils s’endorment. Déposez-les plutôt juste avant qu’ils s’assoupissent. Car s’ils se réveillent au milieu de la nuit, ils peuvent pleurer pour que vous les berciez à nouveau. Dans Sleeping Through the Night: A Developmental Perspective, Anders et al déclarent : « Les bébés qui possèdent cette capacité de se calmer eux-mêmes peuvent dormir jusqu’à une heure complète de plus pend

ant leur plus longue période de sommeil et 45 minutes supplémentaires en moyenne sur l’ensemble de la nuit. Ils se réveillent la nuit au même titre que les enfants qui ne se calment pas eux-mêmes. ls sont en revanche moins susceptibles de pleurer et plus susceptibles de se retourner et de se rendormir ».

faire dormir bébé

Si vous avez déjà fait cela, essayez d’arrêter progressivement de les bercer et de leur chanter des berceuses. Il peut s’agir d’une condition assez problématique appelée trouble associatif d’endormissement. L’enfant a beaucoup de mal à se rendormir sans que ses parents lui fassent un câlin ou des gazouillis. Si votre enfant vous appelle quand vous quittez la chambre, attendez quelques minutes avant de répondre. Cela peut lui rappeler qu’il est temps de dormir.

Donnez-lui des outils pour combattre les peurs

En grandissant, il est possible que votre enfant rencontre de nouveaux problèmes et difficultés au moment de se coucher. Il comprend la différence entre le jour et la nuit. Il devient aussi conscient qu’il est seul. Il peut alors développer des peurs. Aidez-le à surmonter ses peurs avec des outils pour l’aider à sentir qu’il contrôle la situation.

Une veilleuse ou un jouet lumineux peut l’aider à surmonter sa peur du noir. Assurez-vous que ce n’est pas une lampe de poche ordinaire qu’il peut dévisser. Les piles, les ressorts et les ampoules pourraient poser des risques d’étouffement. Le « Spray Anti-Monstres » est aussi un excellent outil pour les enfants. Prenez un petit pulvérisateur d’eau et mettez une étiquette ANTI-MONSTRES dessus. Laissez ensuite votre enfant en mettre sous son lit et dans le placard. Laissez-lui la bouteille au cas où il entende des bruits la nuit.

Récompenser le fait de rester au lit

Enfin, un nourrisson qui était un vrai petit ange endormi peut rapidement devenir un enfant très capricieux et agité. Mettre en place un tableau dans lequel vous noterez son comportement chaque jour pourra l’inciter à rester au lit la nuit. Tous les soirs où il va au lit à l’heure sans faire d’histoires, il reçoit une étoile en or. Quand il a un certain nombre d’étoiles, il reçoit une récompense spéciale. Le conditionnement est généralement un bon outil pour aider les enfants à apprendre quel comportement est acceptable et quel comportement ne l’est pas.

Toutes ces choses sont très importantes pour aider votre enfant (et vous-même) à dormir toute la nuit. Donner à son enfant les outils dont il a besoin pour dormir de façon indépendante est l’une des meilleures choses qu’un parent puisse faire. Le manque de sommeil peut engendrer de nombreux problèmes de comportement et d’attention qui peuvent suivre l’enfant pendant des années. De plus, s’il ne dort pas bien, vous ne dormez pas bien non plus. Et nous avons tous besoin d’une bonne nuit de sommeil réparateur pour être au meilleur de notre forme.

L’arrivée d’un bébé dans la vie des parents chamboule également leur rythme de sommeil. 

Découvrez en plus sur Dreem.

 

Articles similaires

Sommeil et Rentrée – Comment reprendre le rythme ?

Sommeil et Rentrée - Les vacances, c'est le moment idéal pour rallonger son temps de sommeil/récupérer d’une dette…

La mélatonine : complément alimentaire sommeil et anti-jet lag ?

Vous avez déjà remarqué que le nombre de compléments alimentaires sommeil à base de mélatonine en pharmacie se…

Homéopathie sommeil : tout savoir pour mieux dormir

Nuits trop courtes, problèmes d’endormissements, réveils nocturnes… Il faut l’avouer, notre sommeil est parfois mis à rude épreuve.…